Suivez le guide - Confort & Sécurité au travail

prolians.fr 18 PLUS DE CONFORT POUR PLUS DE PERFORMANCE LA MANUTENTION MANUELLE ET LE PORT DE CHARGES LOURDES MANUTENTION ET EXOSQUELETTES : QUAND LA RÉALITÉ DÉPASSE LA FICTION! Alien, Avatar ou Iron Man, la science-fiction regorge d’exemples réussis d’exosquelettes. Dans la réalité, l’armée a commencé à travailler sur ces dispositifs dans les années 70, mais c’est seulement depuis deux ou trois ans qu’ils commencent à infiltrer le monde industriel, notamment pour le port de charges lourdes. Alors, les exosquelettes sont-ils le futur du travail ? Décryptage de ce nouveau phénomène. Des exosquelettes passifs, moins encombrants et moins lourds Dans le monde des exosquelettes, deux catégories se côtoient : les exosquelettes actifs et les exosquelettes passifs . Ce sont ces derniers qui intéressent le plus les industriels. “Non motorisés, ce sont des systèmes mécaniques qui vont venir assister la personne dans son travail” explique Olivier, notre expert en Levage & Manutention chez Descours & Cabaud. Avec les avantages d’être plus légers, de ne pas dépendre de sources d’énergie et donc, d’être plus facilement utilisables en entreprise. Les exosquelettes actifs et complets restent encore au stade de prototypes. Motorisés, les exosquelettes actifs pèsent au minimum 15 kg, ce qui les rend trois fois plus lourds que leurs confrères passifs. S’ils peuvent être utilisés pour porter des charges jusqu’à 40 kg , les batteries lithium-ion qu’ils contiennent leur offrent une autonomie limitée à 4h, qui passe à seulement 20 minutes pour certains modèles complets englobant toutes les articulations. Les constructeurs travaillent sur des innovations pour rendre ces dispositifs viables en entreprise : matériaux plus légers comme la fibre de carbone, moteurs miniaturisés, etc. Si la marge de progression existe, l’homme augmenté du robot que l’on voit dans les films reste pour l’instant du domaine de la science-fiction. ///// REPÈRES ///////////////////////

RkJQdWJsaXNoZXIy MTQ0MjA1